fbpx
Aller au contenu
Un avenir où nous sommes victorieux

Un avenir où nous sommes victorieux

Lorsqu’il s’agit du climat, les nouvelles sont rarement bonnes. À la suite d’une sécheresse prolongée, plusieurs cours d’eau européens ont atteint des niveaux planchers jamais vus depuis 500 ans. En Chine, la vague de chaleur record s’est finalement estompée dans plusieurs régions. Mais, les pluies qui ont suivi ont donné lieu à des évacuations massives et plus de 1 100 personnes ont été tuées au Pakistan lors des pluies de mousson dévastatrices qui ont inondé un tiers du pays. Malgré ces catastrophes de plus en plus fréquentes, des pays à hauts revenus comme le Canada bloquent les traités visant à protéger nos océans et présentent des plans climatiques qui ne s’attaquent pas aux causes profondes de la crise et qui ne proposent pas de solutions.

Il est essentiel de « dire la vérité sur la gravité de la crise et les mesures nécessaires pour la combattre » ce qui peut donner lieu à des soucis et à l’anxiété écologiques, des phénomènes réels qui ont un impact sur notre capacité à fonctionner et à mener le combat qui nous attend. Nous pouvons combattre ce désespoir par l’espoir et rien de tout cela n’est facile. Mais, il y a eu des victoires dans la lutte contre le changement climatique et si nous continuons à nous mobiliser, il y en aura d’autres.

Une transition juste est à notre portée.

Lorsque nous sommes constamment confrontés à de puissantes sociétés et gouvernements qui subventionnent les combustibles fossiles et font passer la défense des pipelines avant celle d’un avenir vivable, il est facile de perdre l’espoir de pouvoir un jour gagner. Mais, si nous ne devons jamais sous-estimer les adversaires remarquables auxquels nous nous heurtons, ni le travail qu’il reste à faire, des progrès vers une transition juste pour tous les travailleurs ont été réalisés au Canada et dans le monde entier.

Le Conseil des Canadiens, ses membres et ses sections ont participé et contribué à bon nombre de ces victoires qu’il s’agisse de notre campagne de plusieurs années contre l’oléoduc Énergie Est, de notre participation aux manifestations contre Keystone XL à Washington ou de notre campagne « Inonder le Parlement de vagues d’appui », dans le cadre de laquelle nos membres et nos partisans ont exercé une pression soutenue sur les député(e)s pour qu’ils(elles) adoptent une loi sur la transition juste. Nous sommes fiers du travail que nous, et vous, avons accompli pour lutter pour un avenir juste et durable et pour renforcer le pouvoir de la population à la grandeur du Canada.


Une victoire au niveau communautaire ! 

La défense d’un Nouveau pacte vert, un projet social transformateur qui reconnaît et traite l’énormité de la crise climatique et les injustices économiques et sociales qui l’ont précédée, se poursuit au palier fédéral. Mais, au moins 15 communautés au Canada, aux États-Unis et au Royaume Uni ont mis en œuvre un Nouveau pacte vert au palier municipal. Ces victoires locales ne sont pas à négliger, surtout au Canada où les municipalités contrôlent plus de 44 % des émissions de gaz à effet de serre du pays.


Une victoire à Keystone XL 

Malgré les tentatives du gouvernement albertain, le pipeline Keystone XL est officiellement mort (REP). Même s’il reste beaucoup à faire pour que lorsque des projets de combustibles fossiles comme Keystone sont écrasés, les travailleurs ne le sont pas avec, la mort de Keystone XL est une victoire monumentale et un résultat qui n’était pas acquis. Il a fallu plus d’une décennie de manifestations, de batailles juridiques et d’immenses pressions pour mettre un terme à ce projet.


Une victoire à MI’KMA’KI 

La fin de Keystone n’a pas été la seule victoire contre les entreprises de combustibles fossiles à avoir été remportée au Canada au cours des deux dernières années. En janvier 2022, BP et Equinor ont officiellement abandonné leurs dernières concessions d’exploration en mer à Mi’kma’ki (Nouvelle-Écosse), et aucun projet pétrolier et gazier n’est en cours dans la province. Il s’agit d’une victoire durement gagné après des années d’efforts soutenus de la part des protecteurs de la terre et de l’eau des Mi’kmaq, du Conseil des Canadiens et de la Campaign to Protect Offshore Nova Scotia. Il s’agit de la manche finale d’une lutte de plusieurs années qui a vu la fin du projet de pipeline Goldboro LNG et du projet de stockage de gaz naturel Alton Gas.


Une victoire au sein des institutions 

Un mouvement international de plus en plus important fait pression sur les universités, les régimes de retraite et autres institutions pour qu’ils se départissent des combustibles fossiles. Les institutions canadiennes qui se sont engagées à le faire comprennent, mais sans s’y limiter, l’Université Laval, l’Université Concordia, les universités de la Colombie-Britannique, d’Ottawa, de Victoria, de Toronto et de Waterloo ainsi que l’Association médicale canadienne, plusieurs organisations confessionnelles et, bien sûr, le Conseil des Canadiens. Selon la Global Fossil Fuel Commitments Database, plus de 1 500 organisations se sont totalement ou partiellement départies des combustibles fossiles à ce jour.


UNE VICTOIRE À LA COUR SUPRÊME DU CANADA 

Il y a aussi eu des victoires juridiques qui ont créé des précédents.

En mars 2021, la Cour suprême du Canada a jugé que le plan de tarification du carbone du gouvernement fédéral était constitutionnel, empêchant ainsi les provinces de se retirer du plan fédéral en matière de climat. Il s’agissait d’une victoire juridique importante, qui a vu la Cour suprême reconnaître que le changement climatique est réel et « constitue une menace grave » pour notre avenir sur cette planète. À l’extérieur du Canada, les poursuites judiciaires liées au climat se sont multipliées contre les gouvernements et les entreprises de combustibles fossiles, révélant une voie de responsabilisation qui pourrait être très prometteuse.

Ces victoires ont en commun d’être le fruit de nombreuses années de travail acharné, de mobilisation au sein des communautés et de pression sur les gouvernements et les institutions pour qu’ils fassent ce qu’il faut. Elles ont nécessité des efforts soutenus, et dans plusieurs cas, elles exigent une attention continue pour que les puissants soient tenus responsables et ne reviennent pas sur leurs engagements. Ces victoires sont importantes à la fois en elles-mêmes en tant que progrès vers un avenir juste et durable, et pour ce qu’elles symbolisent. Elles nous montrent que lorsque nous nous mobilisons et travaillons ensemble les uns avec les autres, nous pouvons nous battre et nous pouvons gagner


Faites un don et aidez-nous à créer un Canada meilleur et un monde plus juste.