Aller au contenu

Nous n’avons pas d’eau à gaspiller

Tout récemment, Blue Triton, une grande société américaine, a obtenu la permission d’extraire des milliards de litres d’eau souterraine en Ontario et de l’embouteiller.

Blue Triton, autrefois Nestlé, disposerait de suffisamment d’eau souterraine pour remplir pas moins de 14 milliards de bouteilles en plastique. Mises bout à bout, ces bouteilles s’étendraient sur 5,6 millions de kilomètres, soit assez pour faire 70 fois le tour du globe.

C’est inacceptable. L’eau est un droit de la personne, pas une marchandise à acheter et à vendre.

Il est temps d’empêcher ces grandes sociétés de gaspiller nos précieuses ressources à des fins lucratives.

Nous n'avons pas d'eau à gaspiller
Nous n’avons pas d’eau à gaspiller

Les dessous des grandes sociétés d’embouteillage

Des fonds spéculatifs de plusieurs milliards de dollars, des multinationales et des armées de lobbyistes bien payés veulent s’approprier notre eau et les infrastructures qui la fournissent, afin de nous la revendre à profit.

Après un lobbying intense de la part de l’industrie, le gouvernement fédéral a exempté les bouteilles en plastique de ses plans d’élimination progressive des plastiques à usage unique, l’année dernière.

Les grandes sociétés d’embouteillage achètent les droits d’eau des gouvernements provinciaux et concluent des accords secrets avec des communautés sous-financées à la grandeur du pays pour prendre le contrôle de l’eau du robinet des Canadiens.

Le lobbying s’intensifie pour que la nouvelle Agence canadienne de l’eau n’ait pas les pouvoirs de réglementation et d’application qui permettraient de protéger l’eau plutôt que les profits de l’industrie.

An artistic collage image of a water faucet, a young child, crushed water bottle, and a garbage can.

L’eau aux mains d’entreprises privées est une menace au droit de la personne à l’eau potable.

La protection la plus efficace contre les grandes sociétés d’embouteillage est un réseau informé et organisé de défenseurs de l’eau publique.

Devenez un défenseur de l’eau publique

Le Conseil des Canadiens intensifie sa campagne contre les grandes sociétés d’embouteillage et nous avons de nouveau besoin de votre soutien.

Prenez dès aujourd’hui l’engagement de ne jamais utiliser l’eau embouteillée commerciale. Devenez un défenseur de l’eau publique en boycottant toute eau embouteillée.

De grandes victoires contre les grandes sociétés d’embouteillage

Blue Triton a exigé des permis de dix ans. Mais, seul un permis de cinq ans lui a été octroyé, après que le public ait inondé le ministère de l’environnement de l’Ontario de lettres d’opposition.

En 2016, la pression publique croissante a obligé l’Ontario à déclarer un moratoire sur les nouveaux permis d’embouteillage d’eau souterraine. Cinq ans plus tard, il a adopté des règlementations plus strictes et a habilité les municipalités à opposer leur veto aux permis proposés dans leurs limites.

Nous avons accueilli sept nouvelles Communautés bleues l’année dernière, ce qui porte à 85 le nombre total de Communautés bleues dans le monde. Celles-ci soutiennent le droit de la personne à l’eau, rejettent l’eau embouteillée et veillent à ce que les systèmes d’eau restent publics. Le programme fournit également un point de départ aux militants pour travailler ensemble localement, en nouant des relations et en renforçant le pouvoir de la communauté.

L’an dernier, avec le SCFP, nous avons contribué à persuader le canton de Mapleton, en Ontario, de rejeter un dispendieux projet de financement en PPP qui aurait ouvert la voie à une privatisation accrue des infrastructures municipales d’eau dans tout le Canada.

Faites votre part pour soutenir notre travail

Commentaires et analyses