Nos chapitres défendent le climat!

Phil Charbonneau
6 années ago

Samedi dernier, le 10 mai, était une journée de mobilisation pour un avenir reposant sur des énergies propres, sûres et justes intitulée Défendons notre climat, Défendons nos collectivités.

Plusieurs de nos chapitres étaient de la partie.

De la Colombie-Britannique à l’Ontario

En Colombie-Britannique, notre chapitre de Powell River a participé avec les alliés Malaspina Sierra Club et Dogwood à une marche de mobilisation (photo ci-dessus).

À Nanaimo, des résidents on participé a une séance de democraérobie intitulée « Zumba contre Harper »!

Dans la vallée de Comox, des partisans se sont regroupés pour manifester contre le projet d’oléoduc du Northern Gateway (lien ici, en anglais).

À Winnipeg, les adhérents au chapitre se sont réunis avec Leadnow au parc Gerald James Lynch pour discuter de questions d’eau et d’énergie.  Ils en ont profité pour donner un cours rapide de réparation et de décoration de vélos!

Plusieurs membres du chapitre de Regina s’étaient donné rendez-vous au centre-ville pour discuter des moyens de pression contre le projet Énergie Est.

Près de 2000 personnes se sont rassemblées à Toronto pour une marche de l’hôtel de ville à l’assemblée législative, tandis que celui d’Hamilton roulait avec un faux train au centre-ville pour démontrer les effets néfastes du transport de pétrole (photo ci-dessous).

.

À Peterborough, nos supporteurs ont marché contre le dérèglement climatique dans la festivité (voir lien, en anglais).  Il y avait environ une quarantaine de personnes au parc Morrow.

Notre chapitre d’Ottawa était de la partie aux Chutes Rideau, à deux pas de la maison du Premier Ministre.  Sur place, on pouvait trouver un faux oléoduc qui coulait : une vision de ce qui pourrait malheureusement arriver avec le projet oléoduc Énergie Est de TransCanada (voir lien, en anglais)

Des participants au chapitre de Londres se sont rendus à Sarnia pour dénoncer la toxicité, tandis que d’autres marchaient au parc Victoria pour promouvoir un environnement sain et responsable.

Coule pas chez nous!

Grand rassemblement également à Montréal, dans le cadre du lancement de la campagne Coule pas chez nous. Notre chapitre de Montréal y était.

La manifestation a eu bonne presse, probablement due à la présence de la rameuse Mylène Paquette qui se passionne pour les bélugas, espèce mise en péril par le transport de pétrole par oléoducs, notamment près de la ville de Cacouna, près de Rivière-du-Loup.

Cette démonstration coïncidait avec la marche des Peuples de Terre Mère, marche qui débutait à Cacouna avec arrivée prévue à Kahnawake le 14 juin.