Dire non au charbon

Grande victoire contre les grands producteurs de charbon : le projet Grassy Mountain a été rejeté !

Donya Ziaee
Vendredi 18 juin 2021 - 17:43

Le mouvement contre les grands producteurs de charbon a remporté une grande victoire. Le projet Grassy Mountain, une immense mine de charbon sidérurgique au cœur des Rocheuses, vient d’être vaincu.

Le 17 juin 2021, un comité d’examen conjoint fédéral-provincial a rejeté la demande de la société exploitante, affirmant que les répercussions sur l’eau, l’environnement et les droits des Autochtones dépassent de loin les avantages économiques potentiels. Le comité a refusé les demandes de permis du projet en vertu des lois provinciales. Sans cette approbation, le projet ne peut aller de l’avant.

Grassy Mountain est exploité par Benga Mining Limited, une filiale à part entière de Riversdale Resources Limited, qui appartient à son tour à Hancock Prospecting. La présidente de Hancock est la milliardaire Gina Rinehart, qui est classée comme la personne la plus riche d’Australie, dont la fortune est présentement évaluée à plus de 30 milliards de dollars australiens. Elle est également la plus grande propriétaire d’Australie, contrôlant 9,2 millions d’hectares. Mme Rinehart a aussi fait don de millions de dollars pour promouvoir le doute et la désinformation sur le changement climatique.

La défaite de Grassy Mountain est une énorme victoire pour le mouvement visant à protéger les Rocheuses, les rivières et tous ceux qui en dépendent.

Ce n’est que le dernier d’une série de revers pour l’industrie du charbon et ses partisans au sein du gouvernement albertain.

Après que le gouvernement du United Conservative Party ait révoqué l’an dernier une politique vieille de plusieurs décennies qui protégeait les Rocheuses d’une mine de charbon à ciel ouvert, des dizaines de milliers d’Albertains de tous les horizons et de toutes les tendances politiques ont réagi comme jamais auparavant. Cette mobilisation a obligé la province à rétablir la politique et, par la suite, à interrompre toute exploration du charbon dans les zones écologiquement sensibles. Plus tôt cette semaine, le ministre fédéral de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, a annoncé que tous les projets feront l’objet d’un examen fédéral plus rigoureux.

L’opposition de la base populaire à cette nouvelle ruée vers le charbon en Alberta porte fruit. Mais, notre travail est loin d’être terminé.

On compte présentement au moins sept projets d’exploitation de charbon dans les Rocheuses. Nous ne pourrons pas nous arrêter tant que nous n’aurons pas fait échouer chacun d’entre eux.

C’est avec nervosité que d’autres entreprises d’exploitation du charbon ont accueilli cette décision comme un signal de ce qui attend leurs plans d’exploration et d’exploitation. Elles avaient misé sur le succès de Grassy dans le processus réglementaire pour rassurer leurs investisseurs sur la solidité de leur propre dossier.

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour rendre les Rocheuses inhospitalières aux intérêts des entreprises et pour inverser définitivement le cours de l’exploitation du charbon à la grandeur du Canada.

Aidez-nous à poursuivre le mouvement pour un Canada sans charbon ! Appelez le ministre fédéral de l'Environnement Wilkinson au 1-613-995-1225 et demandez-lui de dire non au charbon dans les Rocheuses.